L’incroyable développement du numérique depuis l’avènement de la Covid-19

La crise sanitaire enclenchée par la Covid-19 a plus que jamais accéléré le développement du numérique.

Il faut dire que pour limiter la propagation du virus et ainsi endiguer la pandémie mondiale, il a fallu réorganiser la manière dont nous travaillons et interagissons au quotidien. Cela a nécessairement impliqué le recours à la technologie. Nombreuses entreprises, du moins celles dont le profil le permet, ont alors migré vers la digitalisation de leurs activités.

Ce changement forcé a apporté son lot d’avantages tout en s’accompagnant tout de même de quelques inconvénients. On vous en dit plus dans les lignes qui suivent :

Un monde professionnel plus que jamais dépendant du numérique

Face à l’exigence de mesures de distanciation physique nées de la pandémie de Covid-19, les bureaux ont dû fermer et les travailleurs ont été obligés de travailler à distance. Le numérique a alors joué un rôle central puisque travailler en distanciel implique d’utiliser les outils informatiques et de s’appuyer sur les réseaux internet.

De nombreux services proposés par les entreprises se sont aussi transformés en offres en ligne avec ce que cela implique d’utilisation d’outils numériques. Même les services après-vente ont dû s’adapter au-delà des seuls processus de commande et d’achat en ligne.

Nombreuses sont alors les solutions numériques qui ont fait leur apparition si ce n’est que pour parler des outils de réunion à distance. Les webinaires de même que les ateliers et les expositions en ligne ont pris la place des traditionnels brainstormings en salle de réunion ou encore des manifestations organisées dans de grands lieux événementiels.

Les solutions numériques se sont imposées même pour les entités qui étaient encore loin d’avoir entamé leur transition numérique. La covid-19 aura été un véritable accélérateur pour le déploiement de solutions qui apparaissaient facultatives voire même inutiles auparavant.

numérique futur main téléphone pc
L’incroyable développement du numérique et du travail à distance depuis le CORONAVIRUS.

Des avantages et des inconvénients

La manière dont nous nous organisons sur le plan professionnel de même que notre façon de vivre en société ont été révolutionnées par le numérique.

Ce dernier a le mérite d’accélérer notre processus de travail, car il n’est plus nécessaire de réserver du temps pour les déplacements de la maison vers le lieu de travail et vice versa. Travailler de chez soi permet ainsi d’augmenter notre productivité et partant, nous donne plus de temps pour notre vie privée et familiale.

Pour autant, l’adaptation est loin d’être simple, car il n’y a plus de séparation nette entre le travail et la maison ce qui engendre des déséquilibres pour certains. Il y a ceux qui travaillent plus qu’ils ne le devraient et ceux qui diminuent en performance du fait de d’engagements supplémentaires envers les devoirs familiaux, notamment pour les salariés avec enfants à charge.

Si le numérique apporte plus de praticité, il exige de nous des ajustements dans notre rapport au travail et/ou aux obligations familiales.

Les contacts sociaux deviennent aussi plus limités quoique la pandémie est plus en cause que le numérique en lui-même. Certains d’entre nous doivent ainsi lutter contre l’isolement, notamment ceux qui vivent seuls ou qui s’appuient uniquement sur un soutien externe.

Force est d’admettre que le numérique a sauvé de nombreux emplois tout en ne pouvant être une solution complète, car de nombreux secteurs de notre société ne peuvent pas trouver en lui la solution ultime contre les conséquences de la pandémie.

Les milieux qui exigent du contact pour exister ont été durement touchés si ce n’est que pour parler du monde du spectacle, de la restauration et d’autres services à la personne.

Au final, le numérique est d’une part incontournable et n’a pas fini son expansion puisqu’il a prouvé sa nature salvatrice en temps de crise.

D’autre part, il se veut aussi être la solution quand on pense qu’il permet aujourd’hui de continuer l’éducation des jeunes générations et la formation des profils qui doivent s’adapter professionnellement face aux restrictions imposées par la Covid-19.

L’avenir nous dira si son développement permettra dans le futur de surmonter tous les problèmes en temps de crise, qu’il s’agisse d’une pandémie comme celle-ci, exigeant une distanciation sociale ou d’une toute autre catastrophe impliquant une mobilisation et une adaptation au niveau mondial.